Une bouffée d'oxygène

Une bouffée d'oxygène

"Le Déclin de l'empire mâle"

Une fois n'est pas coutume, je donne la parole à d'autres. Dans ma quête, pas aussi assidue que je le voudrais mais pleine d'humilité, de nouveaux enseignements, je rassasie ma curiosité naturelle en lisant la plume tenue par d'autres mains. Je souhaite vous en donner un aperçu.

Voici un article qui, en la confrontant avec ce qu'elle fut par le passé, s'interroge en bonne intelligence sur la représentation de l'homme dans notre société actuelle.

 

Je ne peux toutefois m'empêcher d'ajouter mon grain de sel. A mon sens, nous cherchons peut-être les problèmes à vouloir à tout prix définir un modèle masculin type, duquel s'inspireraient l'ensemble des représentants masculins. A mon sens, il n'est pas, ou du moins il n'est plus question, de LA représentation de l'homme au sein de notre société mais DES représentations masculines. La richesse de notre société repose sur la multitude d'individus qui la composent, une multitude qui doit nous préserver d'un schéma figé. Nourri de son vécu, de son enfance, de ses rencontres, de son parcours affectif et sentimental, tout un chacun compose sa propre définition de l'homme ou de la femme, de la manière dont il se représente l'un ou l'autre. La difficulté actuelle vient de la confrontation de sa propre vision des choses, ou plutôt des êtres, à celle de l'autre. A chacun de garder l'esprit ouvert pour comprendre ce que l'autre voit en nous en tant que femme, en tant qu'homme...

 

Vous trouverez l'article en question au lien suivant : Le Déclin de l'empire mâle - Partie B

 


 

Vous pouvez également le consulter sur le site Internet du magazine Sciences Humaines, dont il est tiré :

Source : Histoire de la virilité, Martine Fournier, Sciences Humaines.

 

Bonne lecture à tous !

Cécile Cassier

 


 



18/08/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9 autres membres