Une bouffée d'oxygène

Une bouffée d'oxygène

Un cas de rage dans le Val d'Oise

Le 31 octobre dernier, l’Institut Pasteur a confirmé un cas de rage chez un chaton d’environ deux mois, blanc, noir et fauve. Mort des suites de la maladie, l’animal a été trouvé le 25 octobre 2013, rue Marguerite dans la commune d’Argenteuil, située dans le Val d’Oise. La rage n’ayant pas sévi en France depuis 2001, une enquête a immédiatement été ouverte afin d’identifier et de prendre en charge les personnes susceptibles d’avoir été en contact avec ce chat entre le 8 octobre et le 28 octobre. Durant cette période au cours de laquelle la maladie aurait pu être transmise, cinq personnes ayant été en contact avec l’animal ont été identifiées. Référées en centre antirabique, elles ont reçu un traitement préventif.

file0001538998675_opt.jpg

 

Mais l’affaire a suscité l’inquiétude du ministère de l’agriculture, qui a lancé un appel au public. Ainsi, toute personne qui estime avoir pu être en contact avec le dit chaton entre le 8 octobre et le 28 octobre doit se faire connaître et appeler d’urgence le 08 11 00 06 95 (1). Cela concerne non seulement les personnes qui ont été mordues, griffées ou léchées sur une muqueuse (bouche, yeux…) par l’animal, que celles dont l’animal aurait pu côtoyer le chaton. Toute personne ayant des informations sur ce chat ou sur son propriétaire est également invitée à contacter ce numéro. Il est en effet essentiel de retrouver toutes les personnes et les animaux ayant été en contact avec ce chaton, la mère de celui-ci et les autres petits de la portée. Selon le ministère de l’agriculture, il est probable que ce chaton ou sa mère ait été importé depuis un autre pays où la rage n’a pas été éradiquée.

 

cat_opt.jpgLe chaton identifié par l'Institut Pasteur comme affecté par la rage.

 

Encéphalomyélite affectant humains comme mammifères, la rage est une maladie mortelle si elle n’est pas traitée à temps. Considérée comme l’une des zoonoses (2) les plus graves dans le monde, cette maladie infectieuse se transmet le plus fréquemment par morsure. Elle est transmissible durant les 15 jours précédant l’apparition des premiers symptômes de la maladie chez l’animal. "Elle est due à la multiplication dans l’organisme (et plus particulièrement dans le système nerveux) d’un virus appartenant à la famille des rhabdovirus". La réactivité est la clé de la lutte contre cette maladie. De fait, le traitement préventif de la rage humaine, administré après l’entrée en contact avec le sujet affecté mais avant l’apparition des symptômes, est très efficace.  

 

1. Il s’agit d’un numéro local accessible entre 10H00 et 18H00 heures à partir du 1er novembre 2013.

2. Les zoonoses sont des maladies qui se transmettent des animaux vertébrés à l’homme, et réciproquement.

Cécile Cassier



02/11/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9 autres membres